Un nouveau chapitre pour Christian Louboutin

Après les chaussures et le vernis à ongles, Christian Louboutin se lance dans une nouvelle aventure olfactive.

Le créateur présente ce mois-ci ses trois premiers parfums, aussi mystérieux qu’envoûtants.

Et après le vernis à ongles, le chausseur présente son premier parfum, ou plutôt ses parfums, car ils sont trois.

capture-decran-2016-09-13-a-16-01-55

Bikini Questa Sera, Tornade Blonde et Trouble in Heaven, 275€ (80ml).

« J’ai cherché à crée un parfum comme on appréhende une note de piano, explique Christian Louboutin. D’abord le ping, la première note du parfum comme la frappe de la touche sur la corde d’un piano, suivi d’une longue résonance, écho de la note qui se prolonge. Il y a le moment présent, puis le sillage, un long écho que j’imagine comme la mémoire d’une femme, la trace qu’elle laisse derrière elle » « C’est ce que je m’applique à faire avec mes souliers, et désormais, avec ces parfums. Je souhaite offrir aux femmes la liberté de s’exprimer et de mettre en valeur leur féminité. »

Bikini Questa Sera (le premier à gauche), un parfum métaphorique dégageant des notes de jasmin et de tubéreuse, la sensualité à l’état pur !

Tornade Blonde (au centre), est décrite comme « la fragrance du désir »« le parfum de l’amour et de l’aventure ».
L’association de notes vous enchantera, en effet cette Tornade Blonde mixte avec brio des notes de rose rouge, de violettes et de cassis, assurément très féminin !
Trouble in Heaven (à droite), mystérieux tout en étant provocateur avec notes florales l’iris, patchouli et de l’ambre oriental.
Un nouveau chapitre de l’histoire de la maison Louboutin.
Publicités